Page d'accueil

Qui sommes-nous

Nos publications

Permanence téléphonique

Conseils pratiques pour allaiter

Vrai / faux

Nouveautés

Lectures

Formations

Rencontres allaitement maternel

Semaine mondiale de l'allaitement maternel

Comité fédéral de l'allaitement maternel

Initiative hôpital ami des bébés

Liens

Contact

Bon de commande

Plan du site

Logo Facebook

Dernière mise à
jour le 26 août 2014

Conseils pratiques pour allaiter

31. Comment tirer son lait ?

Etre dans de bonnes conditions permet de mieux tirer son lait que ce soit manuellement (sans tire-lait) ou avec un tire-lait. Voici quelques conseils et pistes. Choisissez ce qui vous convient le mieux.

Tirer son lait ne peut pas être douloureux. Si c'est le cas, changez la taille de l'embout du tire-lait ou utiliser un autre tire-lait qui vous convient mieux.
Que l'on utilise un tire-lait ou non, il faut se laver soigneusement les mains avant de tirer son lait, de préférence avec du savon liquide. Elles seront essuyées avec du papier à usage unique (essuie-tout) ou un essuie propre et repassé. Les germes sont généralement transportés par les mains.
Il n'est pas nécessaire de vous laver les seins avant de tirer le lait. Une toilette quotidienne suffit.
Tout le matériel qui est en contact avec le lait doit être rincé à l'eau froide, très bien nettoyé à l'eau chaude savonneuse, puis rincé à l'eau chaude.

Voici une vidéo en anglais qui montre comment obtenir le maximum de lait quand une femme tire son lait avec un tire-lait pour son bébé prématuré. Cette technique peut aussi être utilisée lorsqu'un femme tire son lait lors du retour au travail ou pour toute autre raison.

Si le but est de relancer votre lactation, ou simplement de vous soulager en cas d'engorgement, il suffit d'exprimer votre lait juste assez pour que le réflexe ou flux d'éjection démarre. Le réflexe d'éjection s'enclenche lorsque le lait sort par « jets ».

Description de la technique d'extraction manuelle :

Vous pouvez utiliser un récipient à bords larges, comme un bol par exemple, pour récolter le lait.

Extraction manuelle

Extraction manuelle (extrait de "Breastfeeding counselling : A training course", WHO, 1993).

Vidéo de Stanford School of Medicine montrant comment tirer son lait manuellement.

retour à la liste des questions

32. J'ai les seins engorgés. Que puis-je faire pour diminuer cette tension des seins ?

Avoir les seins gonflés, douloureux, peut survenir à n'importe quel moment de l'allaitement. Cela peut arriver lorsque rapidement, pour une quelconque raison, la longueur des tétées a diminué ou bien lorsque les tétées ont été moins nombreuses.
Quelques exemples de situations qui peuvent expliquer l'apparition d'un engorgement : votre bébé a dormi plus longtemps que d'habitude, le sevrage n'a pas été assez progressif, votre bébé est malade ou a le nez encombré.
Il peut arriver qu'un seul sein soit engorgé, s'il a été moins tété par le bébé, par exemple.
Pour vous soulager, il est nécessaire de drainer les seins par des tétées fréquentes, c'est-à-dire faire fonctionner les seins et surtout ne pas les mettre au repos. Si mettre le bébé au sein plus souvent ne suffit pas ou n'est pas possible, il faudra tirer votre lait manuellement (voir la réponse à la question n°31 pour une description de cette technique) ou avec un tire-lait.
Si votre bébé n'arrive pas à bien prendre les seins engorgés, vous pouvez assouplir l'aréole avant la tétée en tirant un peu de lait. Il peut être plus facile de le faire en prenant une douche chaude ou en appliquant un gant de toilette chaud sur les seins.
Quelques autres conseils utiles :
Vérifiez et améliorez, si nécessaire, la position et la prise du sein par votre bébé (voir la réponse à la question n°7 pour plus de détails).
Variez les positions pour allaiter afin de drainer toutes les parties du sein (voir la réponse à la question n°8) pour plus de détails).
Portez un soutien-gorge qui ne comprime pas les seins tout en les soutenant bien.
En cas de douleur intense, le médecin peut prescrire un anti-douleur et/ou un anti-inflammatoire.
Continuez à boire à votre soif : il n'est pas utile de boire moins lorsqu'on a un engorgement.

retour à la liste des questions

33. Quels sont les avantages de l'allaitement maternel?

Les avantages de l'allaitement maternel, les bénéfices pour la santé de la mère et de l'enfant, sont décrits dans ces publications:

retour à la liste des questions

34. Où puis-je trouver de l'aide si j'ai des questions ou des problèmes pendant mon allaitement ?

Sur le site du Comité fédéral de l'allaitement maternel, si vous cliquez sur "le répertoire des adresses utiles", vous aurez accès à la liste, mise à jour régulièrement, des :

Vous pouvez également consulter le site de l'Association Belge des Consultantes en Lactation Francophones et Germanophones, l'ABCLFG qui fournit la liste des membres de cette association qui proposent des consultations d'allaitement.

Il existe aussi des rencontres autour de l'allaitement dans plusieurs localités en Belgique qui peuvent être bien utiles pour trouver de l'encouragement, des conseils, de l'information ou juste pour discuter avec d'autres mamans.

retour à la liste des questions

35. Je ne me sens pas l'aise à l'idée d'allaiter en public, mais j'ai envie de sortir de la maison. Que faire ?

En Belgique, contrairement aux pays nordiques par exemple, on ne voit pas beaucoup de femmes qui allaitent en public. Par conséquent, les femmes allaitantes hésitent à sortir de chez elles. Elles n'ont pas envie d'attirer l'attention des autres. Mais, certaines allaitent tellement discrètement que personne ne le remarque. En effet, les pulls et les tee-shirts se relèvent facilement, les soutiens se dégrafent aisément pour des tétées qui ne nécessitent pas de dénuder tout le sein. Porter un tee-shirt en dessous d'une chemise, d'un gilet ou d'une veste permet d'allaiter facilement. Les foulards et châles peuvent également être bien utiles. Les vêtements à boutonner seront évités.
Lorsque l'allaitement est bien installé, essayez tout d'abord d'allaiter dans des conditions «précaires» : sur une chaise, sans coussin d'allaitement si vous en avez l'habitude, par exemple. Ensuite, vous pourrez allaiter les premières fois dans un entourage bienveillant. Par exemple, lors d'une réunion d'information sur l'allaitement, dans une consultation de l'ONE, dans un restaurant enfant admis, chez des amis qui ont aussi des enfants. Les regards des autres peuvent exprimer de la surprise, parfois de l'admiration, mais très rarement de la critique. Généralement, après avoir allaité quelques fois à l'extérieur de la maison sans avoir subi de réactions négatives, les femmes acquièrent plus d'assurance et «osent» allaiter en public plus facilement, même s'il s'agit d'un enfant plus grand.
Puisque les femmes allaitent de plus en plus et de plus en plus longtemps, vous êtes de plus en plus nombreuses à allaiter devant des personnes que vous ne connaissez pas. Dans quelques années, on rencontrera des femmes qui allaitent leur bébé dans les parcs, bus, magasins et tout endroit de la vie courante !

Séquence vidéo réalisée par INFACT Québec sur l'allaitement en public : très courte, simple et humoristique

retour à la liste des questions

36. Je suis enceinte et j'aimerais acheter un bon soutien-gorge d'allaitement. A quoi dois-je être attentive ?

Il est préférable de ne pas acheter trop vite plusieurs soutien-gorge d'allaitement. En effet, la taille de vos seins va changer tout au long de l'allaitement. Quelques jours après l'accouchement, vos seins risquent d'être plus volumineux que durant la grossesse. Cela ne va pas durer longtemps. D'autre part, il est utile de tester le système d'ouverture des bonnets du soutien avec le bébé dans les bras. Pour pouvoir allaiter en toute discrétion et pour votre confort, nous vous conseillons de choisir un soutien-gorge avec des bonnets faciles à ouvrir et fermer d'une seule main.
Donc, achetez un soutien à la fois. L'usage quotidien vous permettra de juger s'il convient au point de vue taille et facilité d'emploi. Certaines femmes doivent prévoir de la place pour des compresses d'allaitement pendant les premières semaines d'allaitement. Le soutien-gorge doit bien soutenir les seins sans les serrer, mais évitez les baleines qui risquent de comprimer le tissu mammaire.
Il n'est pas nécessaire de porter un soutien-gorge jour et nuit quand on allaite. Mais, en début d'allaitement, certaines femmes portent un soutien-gorge la nuit pour pouvoir utiliser des compresses d'allaitement qui limitent les «inondations» nocturnes.

retour à la liste des questions

37. Je fume. Mon lait sera-t-il bon ?

L'idéal est d'arrêter de fumer avant ou pendant la grossesse, éventuellement avec l'aide d'un médecin. Néanmoins, si la mère continue de fumer, il est préférable qu'elle allaite son enfant, car les bénéfices du lait maternel sont plus importants que les désavantages causés par le tabagisme. Il est tout à fait déconseillé de fumer en présence du bébé et il est préférable de fumer après une tétée plutôt qu'avant.

retour à la liste des questions

38. Puis-je boire un verre de vin ou de bière alors que j'allaite mon bébé ?

Il n’y a pas si longtemps, on conseillait aux femmes allaitantes de boire de la bière "pour favoriser la production de lait". C’est faux ! Maintenant on sait que ce qui ce qui fait venir le lait c’est un bébé qui tète efficacement. Et on sait aussi que l’alcool est à éviter parce qu’il passe très rapidement (30 à 60 minutes) dans le lait maternel. Votre lait contient le même taux d’alcool que votre sang.
Mais, si de manière exceptionnelle, vous consommez un verre de vin ou de bière ou toute autre boisson alcoolisée, il faudra attendre que l’alcool soit éliminé de votre corps avant d’allaiter à nouveau votre bébé. La vitesse d’élimination varie d’une personne à l’autre, en fonction du sexe, de la corpulence, de la quantité d’alcool consommée et des aliments ingérés. Sachez que cela prend plusieurs heures. Voici, sur un site canadien, un tableau, reprenant le temps nécessaire à l’élimination de l’alcool du lait maternel pour des femmes de différents poids et selon leur consommation.
Généralement, une femme de taille et poids moyen mettra deux heures à éliminer une boisson alcoolisée telle qu’un verre de vin de 100 ml.
Tirer le lait n'augmentera pas la rapidité d'élimination de l'alcool, ni au niveau du lait, ni au niveau de l'organisme. Boire de l’eau et du café non plus. Il faut attendre que le temps passe…
Si vous prévoyez de consommer de l’alcool pendant un évènement festif, le mieux est de vous y préparer. Vous pouvez tirer du lait pendant les jours ou semaines qui précèdent cette consommation. Ce lait conservé au congélateur pourra ainsi être donné à votre bébé, le temps que l’alcool soit éliminé de votre corps.
Si vos seins sont engorgés quand vous avez encore de l’alcool dans l’organisme, tirez votre lait et jetez-le.
Certains recommandent de s’abstenir de toute boisson alcoolisée pendant le premier mois de vie de l’enfant parce que l’alcool peut perturber son sommeil. Et aussi parce qu’à cet âge-là, il est très difficile de prévoir quand aura lieu la tétée suivante.
Quelques sites en anglais
Alcohol and lactation: a systematic review.
Alcohol use while Breastfeeding
Alcohol and Breastfeeding

retour à la liste des questions

39. Est-il possible de voyager avec un bébé allaité ?

Voyager avec un bébé allaité exclusivement est plus facile qu'avec un bébé non allaité : il n'y a pas de matériel à transporter, il ne faut pas se soucier de la qualité de l'eau et du lait artificiel. Le lait maternel est toujours disponible et à bonne température !
Même si vous voyagez dans des pays où il fait très chaud, aucun complément ne sera nécessaire au bébé de moins de 6 mois. Vous devrez être attentive à répondre à sa demande qui risque d'être plus élevée si les températures sont élevées. Et vous devrez veiller à rester suffisamment hydratée en buvant à votre soif.
Pendant le décollage et l'atterrissage de l'avion, donnez le sein à votre bébé pour éviter des douleurs aux oreilles causées par les changements de pression dans la cabine d'avion.
Dans une voiture en mouvement, il vaut mieux ne pas allaiter son bébé, puisque, comme vous, il doit rester attaché.
Voici les recommandations concernant la vaccination des mères allaitantes émanant de l'Institut de Médecine Tropicale d'Anvers. Vous pouvez également téléphoner au 03 247 66 66

retour à la liste des questions

40. Je crois avoir une mastite. Faut-il suspendre l’allaitement ?

Si votre sein est chaud et douloureux là où la peau est rouge, si votre sein est gonflé en partie ou totalement et si vous vous sentez mal (fièvre, mal à la tête et aux muscles), alors il se peut que vous ayez une mastite, appelée aussi parfois lymphangite.

Ce que vous pouvez faire :

Si vous suivez ces conseils et s’il n’y a pas d’amélioration endéans les 12-24 heures, contactez votre médecin. Il se peut qu’il prescrive dans un premier temps un anti-douleur et peut-être un anti-inflammatoire. Le cas échéant, il faudra peut-être prendre des antibiotiques.
Ces médicaments sont compatibles avec la poursuite de votre allaitement.
Si le traitement antibiotique n’apporte aucune amélioration endéans les deux jours, si vos deux seins sont atteints d’emblée, si ce n’est pas la première fois que vous avez une mastite, il se peut que votre médecin trouve nécessaire d’analyser votre lait pour identifier le germe responsable de l’infection. Un antibiotique adapté sera alors prescrit.
Après la prise d’antibiotiques, certaines femmes développent une mycose, notamment au niveau des mamelons ce qui peut être très douloureux.

retour à la liste des questions